Home / Marché des paris en ligne / T2 2013: Croissance des mises et de l’usage mobile (paris sportifs)

T2 2013: Croissance des mises et de l’usage mobile (paris sportifs)

ARJEL étude deuxieme trimestre 2013 mises paris sportifsComme à chaque trimestre, l’ARJEL publie les données détaillées sur les jeux en ligne autorisés en France. Pour le second trimestre 2013, les tendances se confirment : les mises dans les paris sportifs continuent de croître, tandis que le poker plonge et le turf connait la première baisse des mises de son histoire. Autre tendance, l’usage accru des applications mobiles (iPhone, iPad, Androïd, Windows Phone) pour placer des paris sportifs.

 

Croissance des mises et des paris sportifs mobile

Les paris sportifs se distinguent nettement du poker ou du turf : Avec une croissance des mises de 6% et du Produit Brut des Jeux (mise des joueurs – leurs gains) de 3%, les bookmakers voient doucement la fin du tunnel : Si la plupart sont encore déficitaires (voir article « ARJEL: Perte de 40M€ pour les bookmakers en 2012« ), leur persévérance va enfin commencer à rapporter. Au contraire, le poker connait une nouvelle baisse de 16% sur les « Cash-Games » et -1% sur les tournois. Phénomène nouveau, le turf a vu la quantité de mises réduite de 1.5%, lié principalement à la conjoncture économique dixit le président de l’ARJEL, M. Vilotte. Autre tendance notable, les paris mobiles qui passent de 18% au T2/2012 à 25% au T2/2013, et qui conforte la plupart des bookmakers dans leurs applications mobiles (le PMU ayant l’offre la plus complète: voir offre PMU Mobile).

 

Succès des paris en ligne sur le tennis et le basketball

Les mises sur le football ont diminué comparativement au second trimestre 2012, période à laquelle s’est déroulée l’EURO 2012. Cette compétition a largement impacté les mises, ce qui empêche la comparaison avec les chiffres de 2013… Néanmoins, il est évident que le Paris Saint Germain (PSG) a largement contribué à un accroissement significatif des mises sur le football, mais aussi sur les paris sportifs en général. Côté tennis, c’est là que l’on retrouve la plus forte hausse : de 10% au T2/2012, on est désormais à 28% de parts de marché en 2013, grâce à un engouement considérable pour ce Roland Garros, tant chez les hommes que chez les femmes, avec la belle victoire Française de Marion Bartoli. L’équipe féminine de basket, arrivée en finale de l’EURO a elle aussi tiré les paris sur le basket, qui représente 8% des mises lors de ce trimestre (en hausse de 18%). Au total et sans surprise, ces trois sports cumulent 90% des mises dans les paris sportifs, tendance stable depuis 2010.

 

Pour retrouver la liste des opérateurs de paris en ligne agrées ARJEL, rendez-vous sur la page récapitulative des offres paris sportifs en France.

About jgk

Check Also

Pourquoi les courtiers se mettent au football

Ces dernières semaines, on a vu de nombreux courtiers en ligne nouer des partenariats avec …