Publié le 11 février 2014 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

L’ARJEL et le CIO placent les paris sur Sotchi sous surveillance


Sotchi 2014 : ARJELPour les premiers Jeux Olympiques d’hiver ouverts aux parieurs français, l’ARJEL compte bien éviter toute tentative de fraude en réitérant sa collaboration avec le Comité International Olympique (CIO). Après Londres en 2012, l’ARJEL transmettra à nouveau via le programme IBIS toutes les mises suspectes sur le marché des paris sportifs en France. Ce programme international mis au point par le CIO sera ensuite mis à disposition de toutes les compétitions internationales pour traiter le problème de la tricherie dans les paris sportifs. Grâce à la collaboration de nombreux pays Européens régulés, il sera possible de recouper des comportements anormaux sur certaines disciplines / skieurs.

Sotchi 2014 : Quelle performance pour les bookmakers ?

Le ski est un sport peu populaire dans les paris sportifs, notamment en raison du manque de médiatisation du sport en France. Ce n’est pas le cas en Allemagne, Autriche ou Suisse, où le ski est un vrai sport national. Selon les premières estimations de l’ARJEL, le montant total des mises sur les disciplines des JO de Sotchi devrait approximer les 3 – 5 millions d’euros, contre presque 15 millions pour un événement comme Roland Garros ! Les bookmakers veulent voir dans ces Jeux plutôt une démocratisation des paris en ligne, plutôt qu’une vraie manne financière. Pour rappel, ce sont 83 millions d’euros qui ont été misé sur la Coupe du Monde de football en 2010, et presque 30 millions d’euros pour l’Euro 2012. Sans grande difficulté, les mises cette année devraient largement dépasser les 100 millions d’euros.

Source:  Communiqué de presse ARJEL