Home / Marché des paris en ligne / ARJEL : Rapport comparatif des paris sportifs en France, Espagne et Italie.

ARJEL : Rapport comparatif des paris sportifs en France, Espagne et Italie.

arjel site de pariAfin de partager les bonnes pratiques et mieux contrôler le marché européen des paris sportifs en ligne, les autorités de 5 pays majeurs se sont réunies lors d’un sommet au Portugal pour améliorer la coopération autour de cette pratique. L’ARJEL associée à ses homonymes anglais, espagnols, italiens et portugais ont ainsi dressé l’état des lieux de leur marché domestique et pointé les évolutions notables. Sans pour autant rentrer dans les perspectives de collaborations, l’ARJEL a publié un rapport comparatif sur l’évolution des jeux en ligne et les spécificités entre la France, l’Espagne et l’Italie.

 

ARJEL: La France, numéro 1 des paris sportifs en ligne

Le Royaume-Uni qui participait pour la première fois à un sommet de ce type n’a pas été inclus dans la comparaison, probablement en raison de la maturité de ce marché par rapport aux autres pays. Rappelons que dans ce pays, les bookmakers règnent en maitre et proposent des cotes non seulement sur des événements sportifs mais également des événements quotidiens (people, politique…).

  • D’après les chiffres de l’ARJEL, la France est numéro 1 (versus l’Espagne et l’Italie) en termes de produit brut des jeux, avec 798M€ contre 749M€ pour l’Italie et seulement 117M€ pour l’Espagne. Les chiffres sur l’Espagne sont à contraster avec l’ouverture récente de ce marché (juin 2012). Evidemment, l’engouement pour la Liga Espagnole promet de faire décoller les montants rapidement…
  • Pour des raisons historiques (et climatiques), la France tire une grande partie de son chiffre d’affaires des paris hippiques (turf). A eux seuls, ils représentent plus de 30% du PBJ ! Côté espagnol, ce sont les paris sportifs qui ont le vent en poupe, et le casino en Italie. Evidemment, les casinos étant interdits en France, ils ne sont pas comptabilisés dans ce classement.

 

Evolution des paris sportifs en Europe : vers une autorité commune ?

S’il n’existe pas encore d’autorité commune de régulation des jeux en ligne, ce type d’initiatives tend à développer un cadre commun. Les jeux en ligne représentent un enjeu clé (notamment financier), ce qui oblige les Etats à prendre des mesures adaptées : En Belgique, une Commission des Jeux de Hasard (CJH, équivalent de l’ARJEL) a été mise en place dans le but de mieux contrôler les flux financiers, pendant que la Suisse réfléchit activement à une solution, qui devrait encore sortir d’ici fin 2013. A noter que ces régulations portent un préjudice significatif aux bookmakers internationaux, qui sont obligés de se conformer aux lois locales pour exploiter.

About jgk

Check Also

Pourquoi les courtiers se mettent au football

Ces dernières semaines, on a vu de nombreux courtiers en ligne nouer des partenariats avec …