Publié le 4 novembre 2014 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

L’ARJEL publie ses chiffres pour le T3 / 2014


On s’en doutait, le rapport de l’ARJEL l’a confirmé. Pour le troisième trimestre 2014, les sites de paris sportifs régulés en France ont encore connu une hausse des enjeux. Les chiffres sont biaisés puisque toute la phase finale de la Coupe du Monde de football est intégrée dans ces données, il n’en reste pas moins que cela fait plaisir aux bookmakers.

Rapport ARJEL T3 2014

Rapport ARJEL T3 2014

Pour ce T3 2014, c’est donc une hausse de 35% des mises qui a été enregistrée par rapport à la même période en 2013. Au total, ce sont pas moins de 245 millions d’euros qui ont été misés, un joli chiffre quand on sait que l’été est généralement une période extrêmement calme pour les paris en ligne. Pour rappel, au T2 2014, les opérateurs avaient enregistrés pour 286 millions d’euros de mises, en hausse de 44% par rapport à l’année précédente.

Football et tennis réunis représentent près de 90% des enjeux

Evidemment, ces bons chiffres sont encore une fois tirés par le football qui génère près de 2/3 des mises (63%). Pour autant, les sites de paris sportifs essaient de se défaire de leur dépendance au football en accroissant leurs promotions sur le tennis, qui lui représente aujourd’hui 24% des paris sportifs. A eux deux, ils représentent près de 90% des enjeux, c’est impressionnant ! Loin derrière, on retrouve le basket et le rugby, qui chacun représentent 3% des mises.

Effet Coupe du Monde oblige, un grand nombre de parieurs s’y sont lancés, ce qui a eu pour but d’augmenter aussi significativement le nombre de parieurs actifs par semaine. Si l’on recensait 106.000 parieurs actifs par semaine en moyenne au T2 2013, ils étaient plus de 157.000 au T3 de cette année. D’ailleurs, le montant moyen a lui aussi augmenté de 34%.

Retrouvez l’intégralité du rapport de l’ARJEL ici.