Publié le 23 février 2015 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

Bilan des paris sportifs en 2014


L’année 2014 a été la plus belle année pour les sites de paris sportifs depuis l’ouverture du marché en 2010. Evidemment, la croissance organique d’une année à l’autre a contribué à ce succès, mais c’est surtout une année chargée en événements qui a permis de gonfler les mises, et les revenus des opérateurs. Si les JO d’hiver de Sotchi 2014 ont été décevants, la Coupe du Monde a apporté toutes ses promesses. Plus de 109 millions d’euros ont été misés sur l’événement, avec un nombre de joueurs en hausse de  36% sur l’année. Le public a donc bien répondu aux 190 millions d’euros de dépenses publicitaires qui ont été faites en 2014. Evidemment, l’arrivée de Winamax sur le marché a largement bouleversé la donne.

Winamax s'est reconverti en 2014

Winamax s’est reconverti en 2014

Les sites de turf et poker se reconvertissent aux paris

Le mouvement de ce nouveau bookmaker n’est pas surprenant. En effet, le marché du poker sur lequel Winamax est leader en France est en plein déclin, avec une chute du cash game de 14% sur l’année 2014. Les joueurs sont aussi en baisse de 7%, à 1.16  millions d’euros. Pareil pour le  turf qui est en baisse de 7% sur l’année, les opérateurs cherchent à trouver des alternatives. PMU s’y est lancé il y a quelques temps déjà, et il est devenu le deuxième site de paris sportifs en ligne avec plus de 25% du marché. Plus récemment, ZeTurf et Genybet s’y sont lancés pour essayer d’attraper le dernier wagon.

Vous pouvez retrouver un rapport complet sur le site de l’ARJEL.