Publié le 21 juin 2014 par dans la catégorie Bookmakers
 
 

Coupe du Monde : Mises records en paris sportifs


La Coupe du Monde revêt un enjeu de taille pour les sites de paris en ligne. Pour le premier match de l’équipe de France (contre le Honduras), ce sont environ 3 millions d’euros qui ont été misés. Selon les dires des bookmakers, le match gagné 5 – 2 contre la Suisse aurait explosé ce record…

Il faut dire que le Mondial est un vrai succès pour ces sites de paris qui s’attendent à plus de 100 millions d’euros de mises sur l’événements. Il y a 4 ans, cet événement signait l’ouverture du marché des jeux en ligne, et n’avait pas encore toute la popularité des parieurs. En attendant, les 5 premiers jours ont permis de voir plus de 19.5 millions d’euros de mises.

Mondial 2014 : Mises en paris sportifs

Exemple d’opération marketing Netbet Sport

Un impact financier pour les bookmakers

Les opérateurs de paris en ligne voient certes une belle opportunité de gonfler les enjeux sur un mois où les mises sont habituellement réduites (rappelons que le football représente 70% des paris sportifs), mais il n’en représente pas pour autant une source financière significative : chez PMU, cela devrait représenter environ 10% des mises annuelles enregistrées. A cela, il faut également inclure les budgets publicitaires (spot TV) qui passent pendant la diffusion des matchs et qui coûtent plusieurs millions d’euros.

Enfin, les bookmakers qui organisent des opération promotionnelles généreuses (exemple : le PMU offre 250€ à chaque nouvel inscrit) savent que les parieurs de l’événement sont pour la plupart « occasionnels », et qu’ils ne continueront pas forcément après le Mondial. Le directeur général adjoint chargé du marketing chez Française des Jeux qui possède le portail de paris en ligne ParionsWeb annonce déjà : « Si nous en fidélisons 20 % après, ce sera très bien ».