Publié le 5 novembre 2014 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

Les dépenses des sites de paris en ligne explosent


On s’y attendait aussi évidemment. Avec l’augmentation des mises pendant la Coupe du Monde, les dépenses marketing de tous les sites de paris sportifs régulés par l’ARJEL ont également été drastiquement en hausse. Pour le T3 2014 qui a commencé début juillet et qui n’inclut donc que la phase finale de la Coupe du Monde (où la France n’a d’ailleurs pas participé), les bookmakers ont enregistré des dépenses marketing de 57 millions d’euros, soit près de deux fois plus que l’année dernière. Sur le mois de juillet, ce sont même trois fois plus de dépenses marketing puisque l’ARJEL chiffre à 21 millions d’euros l’effort fait par les bookmakers, contre 7 millions d’euros pour le même mois de l’année passée.

Rapport ARJEL T3 2014

Les dépenses marketing explosent

Les dépenses compensées par les revenus

Evidemment, les dépenses marketing ont largement été compensées par les revenus enregistrés pendant la Coupe du Monde. Pour le troisième trimestre, l’ARJEL a montré que les revenus ont augmenté de 35% par rapport à 2013, à 245 millions d’euros. Déjà au deuxième trimestre qui a vu la phase de qualifications du Mondial, les sommes enregistrées ont totalisé 286 millions d’euros. Bref, une année prometteuse pour tous les sites de paris en ligne régulés par l’ARJEL, qui devraient enfin arriver dans le vert…