Publié le 7 mai 2014 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

La Fédération de foot anglaise veut interdire les paris


La Fédération anglaise de football ne sait plus comment se positionner face aux bookmakers qui ne cessent d’enregistrer des mises croissantes sur ce sport. Devenus une tradition nationale, les paris sportifs génèrent des enjeux gigantesques tous les week-ends, sur des compétitions allant de la Premier League à l’équivalent de la D8 anglaise…

La Fédération Anglaise et les paris sportifs

Le président de la Fédération Darren Bailey veut prendre les choses en main et lutter directement contre la corruption sur le sport qu’il juge trop importante (13 cas découverts sur une année). Comme quoi, il n’y a pas que l’ARJEL en France qui lutte contre ce syndrome… Pour cela, il va proposer lors de la prochaine assemblée de la Fédération un texte interdisant les paris sportifs pour quiconque sera concerné dans l’une des 8 divisions de football anglaise. Actuellement, ce sont simplement les footballeurs et les managers des clubs qui sont interdits de parier cette activité nationale…

Fédération : Un choc pour les bookmakers anglais ?

Une telle décision de la FA serait évidemment un choc pour les bookmakers anglais (Ladbrokes, Paddy Power, …) qui tirent une très grande partie de leurs revenus du football. En France, ce sont pas moins de 70% des paris en ligne qui sont placés sur le football. Rappelons par la même occasion que l’ARJEL vient de lever l’interdiction sur les matchs sans enjeu qui avait été imposée l’année dernière suite à l’affaire Karabatic. Par la même occasion, cette décision du gendarme des paris en France a vu l’avènement du pouvoir des bookmakers qui se sont associés pour créer des pressions sur celui-ci.