Publié le 15 juillet 2013 par dans la catégorie Techniques
 
 

La martingale : Méthode risquée en pari sportif


Très populaire dans les casinos et particulièrement au jeu de la roulette, cette méthode peut également s’appliquer aux paris en ligne: La « Martingale » (ou « montante » ou encore « Martingale de Hawks ») consiste à doubler le montant de sa mise à chaque pari perdu peut s’avérer très risquée. Aujourd’hui, les parieurs professionnels n’utilisent pas cette technique pour gérer leur portefeuille car elle est jugée trop dangereuse.

Martingale: doubler les mises en cas de pari perdu

La Martingale traditionnelle (Martingale de Hawks) s’est déclinée du monde des casinos dans les paris en ligne: très simplement, il s’agit pour les paris sportifs de miser sur un pari de cote similaire si le premier pari s’est avéré perdant. En jouant sur des cotes identiques, la probabilité de gagner de l’argent sur un pari est censée augmenter…

Pour utiliser la martingale dans un cas réel, voici le pari que nous allons utiliser: 1N2 sur le match Bayern Munich – FC Barcelone du 23 avril 2013. Voici les cotes relevées chez le bookmaker BetClic quelques minutes avant le match:

martingale paris en ligne

Voici les étapes et possibilités dans votre démarche:

  • Vous choisissez de placer un premier pari, sur la victoire du Bayern Munich avec une cote de 2.00 et une mise de 5 euros
  1. Si le Bayern gagne le match, vous recevrez donc 10 euros, soit un bénéfice de 5 euros: vous vous arrêtez là.
  2. Si le Bayern perd le match, vous devez chercher un autre pari avec une cote de 2.00, et y placer 10 euros: vous doublez votre mise initiale de 5 euros.
  • Si votre second pari est gagnant, alors vous recevrez 20 euros (10 euros * 2.00), et un bénéfice de 10 euros sur ce pari. En cumulant la première perte de 5 euros avec ce pari, cela vous reviendrait à 10€ – 5€ = 5€ de bénéfice.

Par la suite, si vous perdez encore sur le second pari, il vous faut miser sur un troisième pari, avec le double de la mise précédente (10€), soit 20 euros. Si votre pari est gagné, votre gain final sera de 5€ (20€ * 2.00 – 20€ – 10€ – 5€)

Variantes disponibles pour la Martingale

Il existe un certain nombre de variantes qui dérivent de cette martingale: plus ou moins risquées, leur principe reste le même. Les voici:

  • la « Grande Martingale » suit le même principale que la Martingale de Hawks (la classique) avec une petite nuance: Si le pari est perdu, on ne double pas simplement la mise, mais on rajoute une unité supplémentaire: En reprenant notre exemple, si le premier pari de 5€ est perdu, on ne joue pas 10€ mais 15€. De même pour la suite. Cette variante est donc encore plus risquée, mais sa rentabilité est encore plus intéressante lorsque l’on gagne.
  • la « Martingale d’Alembert » est elle, moins risquée: lorsque l’on perd, on rajoute une unité (unité = mise initiale) et lorsque l’on gagne, on en enlève une. Pour reprendre l’exemple, si le premier pari est perdu, l’on misera ensuite 10€. S’il est encore perdu, on rajoute une unité supplémentaire, soit 10€ + 5€.

Conseils sur la martingale dans les paris en ligne

La martingale est un système qui oblige le joueur à 2 choses:

  • Avoir une bankroll illimitée
  • Pouvoir miser des sommes illimitées chez le bookmaker.

Dans la réalité, aucune de ces deux conditions n’est réalisée, la martingale contient donc toujours un risque. Pour réduire au maximum ce risque, voici quelques conseils:

  1. Fixez-vous un nombre maximum de pertes d’affilées: par exemple, au delà de 3 pertes, vous acceptez de prendre votre perte et vous arrêter de jouer.
  2. Utilisez ce système uniquement sur des cotes relativement faibles et pas trop risquée (pour les cotes supérieures à 3.00, la variance est trop élevée): idéalement, choisissez des cotes autour des 2.00.
  3. Dernier conseil, évitez peut-être d’utiliser la martingale, ou du moins, essayer de ne pas avoir une stratégie basée uniquement sur celle-ci. Retrouvez ici nos conseil pour débutants en paris sportifs.