Publié le 22 mai 2014 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

Paris sportifs : +100M$ blanchis chaque année (ICSS)


C’est là le vrai enjeu des années à venir. Le directeur du Centre International pour la Sécurité du Sport (ICSS), Chris Eaton a annoncé lors d’une conférence de l’organisme à Paris qu’une campagne internationale est obligatoire pour parvenir à prévenir les parieurs sur les risques autour de ce fléau. Si l’ARJEL a lancé sa première campagne grand public en janvier 2014, il en faudra plus pour éradiquer le blanchiment d’argent, d’autant plus que les paris en ligne rendent cela difficilement contrôlable.

ICSS : Blanchiment et paris sportifs

Sans surprise, c’est en Asie du Sud Est que Chris Eaton souhaite réaliser une campagne approfondie : c’est une région où les montants blanchis ne cessent de croître de manière exponentielle. Sur les montants blanchis, plus de 53% ont été placés depuis l’Asie. Pour autant, la Chine et l’Inde (la France aussi) sont bien avancés dans le processus de réformation. Le point noir est l’Asie du Sud Est, avec Philippines, Vietnam, Cambodge, Laos et Thaïlande. A moindre échelle, l’Amérique Latine et l’Europe du Sud sont touchés par ce fléau.

ICSS : Lancer une campagne à l’échelle internationale

Toujours selon l’ICSS, ce sont environ 102 millions de dollars qui sont blanchis chaque année dans le monde sur les paris sportifs. Chris Eaton distingue à cet effet la différence entre le trucage, et la manipulation (qui elle est la cause du premier). Un des tous premiers objectifs selon lui est de régulariser et réformer de manière importante le marché des paris sportifs, pour rendre cette activité plus transparente. Sans surprise, c’est le football qui est le plus impacté par ces manipulations.

Voir le site de l’ICSS : accès direct