Principe des cotes dans les paris en ligne

Les cotes sont la base même des paris sportifs. A chaque cote est associée une probabilité d’occurrence d’un événement (victoire d’une équipe, score…): elle détermine donc les gains associé en cas de réussite de cette événement. Les cotes sont fixées par les opérateurs de paris en ligne selon plusieurs critères (performances passées, conditions actuelles, feeling…).

Relation entre la cote et le gain: Mise * cote = Gain potentiel

De cette relation découle le fait que plus la cote est élevée, plus le gain potentiel est important. Evidemment, la cote a un lien très étroit avec la probabilité: si le gain peut être important, la probabilité d’occurrence de l’événement est beaucoup plus faible.

Relation entre la cote et la probabilité d’occurrence de l’événement: probabilité d’occurrence = 1 / cote

 

Exemple de cotes dans les paris en ligne (bookmaker Unibet)

Prenons un exemple concret qui vous permette de comprendre le fonctionnement des cotes et des paris en ligne. Ces cotes ont été affichées pour la Finale de la Ligue des Champions 2013 le 25 mai, opposant le Borussia Dortmund au Bayern Munich.

types de cotes paris en ligne

Exemple de cotes sur un pari de type « 1N2 » (Unibet)

3 possibilités s’offrent à vous:

  • Vous pensez que le Borussia Dortmund va gagner, vous allez donc jouer la victoire de cette équipe. En misant 10 € et en cas de victoire de Dortmund, vous repartirez donc avec 10 € * 4.25, soit 42.5 €. Aussi, si la cote pour la victoire du Borussia est de 4.25, cela signifie que l’opérateur de paris en ligne Unibet a évalué la probabilité de victoire de l’équipe à : 1/4.25, soit 23%.
  • Vous pensez que le match va se terminer sur un nul (dans les 90′ réglementaires), vous allez donc jouer le match nul. En cas de match nul et en ayant misé 10 €, vous recevrez 38.5 € du bookmaker. Il évalue la probabilité du match nul à 31%.
  • Vous pensez que le Bayern Munich va gagner, vous aller donc placer vos 10 € sur cette équipe. En cas de victoire, vous repartirez avec 17.2 € (probabilité de 58% selon le bookmaker).

A travers cet exemple, il est facile de voir que les gains potentiels sont inversement proportionnels aux probabilités de succès calculées par le bookmaker: plus le pari est risqué, plus les gains sont potentiellement élevés.

 

Limites: cotes minimales et maximales dans les paris en ligne

De toute évidence, une cote ne peut pas être sous 1.00. En effet, une cote de 1.00 signifie que pour 1€ placé, on peut potentiellement gagner: 1 * 1.00 = 1€ (voir la relation entre la mise, la cote et le gain – plus haut). Généralement, la cote minimale est donc de 1.01: Cela signifie que la probabilité est quasi certaine. Bien souvent, cette situation arrive dans les premiers tours des tournois de tennis lorsqu’un favori joue contre un inconnu, mal classé. L’opérateur de paris en ligne peut aller jusqu’à suspendre la cote si le résultat est quasi définitif: Si Nadal gagne 6-0, 5-0 et « 40-0 » contre un inconnu, la probabilité qu’il gagne est quasiment de 1.

De limite maximale, il n’en existe pas réellement. En effet, même si la probabilité d’un événement est de 0.00000001%, il peut y avoir une cote. Dans l’exemple ci-dessous (toujours la finale de la Ligue des Champions 2013) chez Bwin, certains joueurs sont crédités d’une cote de 5001 dans le pronostic « Qui va marquer 3 buts ou plus? ». Autant dire que la probabilité que cela se réalise pour eux est quasiment nulle…

cotes maximales paris en ligne

Qui va marquer +3 buts? Leitner, cote de 5001.00 (Bwin)

 

Variante dans les paris en ligne: Cotes fixes ou mutuelles

Les cotes peuvent être calculées de différentes manières dans les paris sportifs en ligne: si les cotes mutuelles existaient encore il y a peu, elles ont désormais entièrement disparu pour laisser placer aux cotes fixes.

Définition « cotes fixes »

Le terme « fixe » ne signifie pas qu’une cote n’évolue jamais avec le temps! En revanche, cela signifie que dès lors qu’un joueur s’engage sur une cote, celle-ci reste fixée jusqu’au bout. Cette cote est calculée par les « traders » chez les bookmakers selon plusieurs critères et peuvent évoluer, même pendant le match! Selon les mises des joueurs, les bookmakers peuvent aussi modifier les cotes pour réduire leurs risques. Le joueur affronte ici directement le bookmaker: si le joueur gagne, le bookmaker perd, et inversement.

Définition « cotes mutuelles »

Des opérateurs comme France Pari et JOA Online ou PMU utilisaient cette méthode jusqu’en 2012. Elle est basée sur le volume des paris placés. Contrairement à la cote fixe, la cote valable est calculée juste avant le début de la rencontre. Le joueur s’engage non pas sur une cote donnée, mais sur un résultat. Ensuite, selon les volumes, il obtiendra une cote potentiellement très différente. Ici, ce n’est pas un duel entre bookmaker et joueur: il prélève une simple commission sur les paris, mais ne met pas en jeu d’argent face au joueur.

 

Format des cotes dans les paris en ligne: européenne vs. américaine vs. anglaise

Définition  « cote européenne »

Ce format (dit « décimal ») est le plus utilisé en France, c’est celui que vous pourrez retrouvez chez tous les bookmakers. Par exemple, une cote de 1.60 signifie qu’en misant 1€, on peut potentiellement recevoir 1.60 € si le résultat est gagnant.

Définition « cote anglaise »

C’est un format (dit « fractionnel ») de cote très populaire dans le pays des paris sportifs, le Royaume-Uni. Si la cote est de « 3/5 », en misant 1 €, le joueur peut potentiellement repartir avec 1 + 3/5 = 1.60 €

Définition « cote américaine »

Un peu plus complexe, la cote américaine se décompose en deux types:

  • Cote négative: combien il faut miser pour faire un bénéfice de 100€.
    • Formule : Mise x (1 + 100/cote américaine).
  • Cote positive: combien sera le bénéfice si l’on mise 100€.
    • Formule : Mise x (1 + cote américaine/100).

Si maintenant vous avez tout compris, c’est que les cotes n’ont plus rien à vous cacher! Néanmoins, il s’agit de faire bien attention car les bookmakers ne proposent pas tous les mêmes cotes sur des événements similaires! Choisissez donc bien celui qui propose les meilleures cotes (…les plus élevées) sur votre match, et lancez-vous! Pour les adeptes de la Ligue 1 (et du football), faites donc un tour sur notre étude de comparaison des cotes entre bookmakers sur la saison 2012/2013: Découvrez lequel propose les meilleures cotes sur le championnat français!