Publié le 16 décembre 2013 par dans la catégorie Marché des paris en ligne
 
 

Rumeur: départ du président de l’ARJEL (AFP)


Depuis la libéralisation des jeux en ligne en 2010, l’ARJEL lutte pour le contrôle du marché en France avec à sa tête, Jean-François Vilotte. S’il a connu bien des galères mais également des succès, il faut reconnaître que le marché Français des paris sportifs, poker et turf est certainement l’un des mieux contrôlé et sécurisé en Europe. Depuis quelques semaines, certaines rumeurs (notamment de l’Equipe) annonçaient le retrait du président. Cette fois-ci, c’est l’AFP qui l’a annoncé tout en ajoutant que ce cadre devrait désormais rejoindre le secteur privé pour de nouveaux challenges.

Démission du président de l’ARJEL

ARJEL: Rumeur de départ du président VilotteAprès 3 années seulement à la tête de l’ARJEL, Jean-François Vilotte quittera donc son poste 2 années avant la fin de son mandat. D’après l’AFP, aucun désaccord majeur n’en serait à l’origine, mais simplement l’envie d’accepter un nouveau défi. Ancien de l’ENA, il a également été directeur adjoint du cabinet de Chirac à la Mairie de Paris, ou encore directeur général de la FFT (Tennis) de 2007 à 2009.

Sa carrière à la tête de l’ARJEL est couronnée de nombreux succès dans la lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent: un contrôle sévère de l’activité des bookmakers en France (il a d’ailleurs retiré la licence à l’un d’entre eux, France Pari Sportif pour manquement aux obligations légales), une condamnation des opérateurs non agrées (Globet.com a écopé d’une amende de 200’000€ en septembre) ou encore l’harmonisation sur un plan Européen de la réglementation sur les jeux en ligne.

Mercredi 18 décembre 2013 se tient une conférence à cet égard qui donnera davantage d’informations à ce sujet. Vous pourrez trouver tous les communiqués de presse concernant cette annonce sur le site de l’ARJEL.